Saut à l’élastique : que devez-vous savoir ?

Parmi les sports à risque qui existent se trouve le saut à l’élastique. Il s’agit d’un sport qui se révèle plus dangereux et plus excitant. Il est largement connu pour faire vivre des expériences instances et de forte montée d’adrénaline à tout ce qui le pratique. Découvrez-en plus sur le sport du saut à l'élastique en lisant cet article.

Qu’est-ce que le saut à l’élastique ?

Si vous souhaitez vivre de forte sensation grâce au saut à l’élastique, consultez ce site internet pour connaitre les meilleurs spots de saut à l’élastique. Le saut à l'élastique est littéralement un sport à haut risque qui consiste à faire un saut à vide d'une hauteur considérable, depuis un pont, généralement avec une liaison des chevilles à une corde élastique.

Cette corde permet, d'abord, de tomber en accélérant, puis amortit les chutes et provoque des rebonds. Le saut à l'élastique est une expérience très excitante parce qu'il consiste à sauter dans le vide en chute libre. Aussi, la chute décélérée qui en résulte donne une sensation très particulière.

On pourrait penser que les sensations en parachutisme, étant la chute libre beaucoup plus grande, seraient plus intenses. Mais la proximité de la Terre et ses références proches conséquentes en font une activité beaucoup plus chargée en adrénaline. Ceux qui ont essayé les deux activités le savent bien.

Origine du saut à l'élastique

Beaucoup de gens croient que le saut à l'élastique est né en Australie, en Nouvelle-Zélande ou aux États-Unis. Il est né loin de là et comme modalité de baptême spirituel un peu dangereux. Le sport du saut à l'élastique en tant que tel est né après l'origine de l' « idée ».

Le concept est né sur l'île de la Pentecôte et il s'agissait en fait d'un rituel dans le village de Bunlap, au cours duquel des hommes sautaient dans le vide depuis une haute plate-forme attachée aux pieds par des lianes.

Ce rituel était destiné à convertir les sauteurs en "hommes". Une fois ce rituel connu du grand public, le premier saut à l'élastique moderne a été effectué en 1979. C’était depuis un pont de 200 pieds de haut où cinq étudiants de l'université d'Oxford ont conçu le saut.