Règlement 2021/241 : l’UE donne le feu vert au plan de relance contre Covid-19

Le règlement (UE) 2021/241 du Parlement européen et du Conseil du 12 février 2021 établit le mécanisme de relance et de résilience, en raison de la nécessité de renforcer le cadre de l’aide aux États membres dans le contexte actuel de la crise provoquée par le COVID -19, ainsi que de leur fournir un soutien financier direct grâce à un outil innovant qui fournit un soutien financier important et efficace pour intensifier les réformes durables et les investissements publics connexes.

Le plan de l’Union européenne

Les effets néfastes du COVID-19 ont montré la nécessité de reformer et d’investir dans les domaines sanitaire, économique, social et institutionnel. Ces réajustements visent, entre autres, à accroître la capacité de réaction et de préparation aux crises, notamment en améliorant la continuité des activités et services publics, l’accessibilité et la capacité des systèmes de santé et de soins.

Les six piliers du plan

Les domaines d’activité du Mécanisme sont structurés autour de six piliers : la transition écologique ; transformation numérique ; croissance intelligente, durable et inclusive. Ces différents plans visent également la compétitivité, la recherche, le développement, la cohésion économique, l’emploi, la productivité et l’innovation, ainsi qu’un marché au sein de l’UE qui fonctionne bien avec les petites et moyennes entreprises (PME) fortes. Ils permettront de préparer les États membres à la possibilité de faire face à cette crise et aux nouvelles crises à venir, se fondant sur ses principaux piliers, avec pour but la promotion d’une économie solidaire et territoriale, visant la résilience de l’économie. Ainsi, l’Europe est prête a affronter les crises, avec une capacité d’ajustement de la croissance des états membres. La conséquence directe est l’émiettement de l’impact socio-économique de cette crise..