Que faut-il savoir sur l’impérialisme dans le monde ?

L’impérialisme constituait une doctrine mise en application dans le but d’asseoir sa domination sur un ou plusieurs autres empires. Autrefois caché derrière de prétendues missions de civilisation, l’impérialisme est une stratégie utilisée par les pays européens pour conquérir d’autres empires. Il a fait naître toutes formes de résistance de par le monde. Découvrez dans cet article l’essentiel de cette stratégie de domination d’un peuple par un autre.

Les causes de l’impérialisme

L’impérialisme est une stratégie de domination qui tire sa source de plusieurs facteurs bien déterminés. L’essentiel de ce qu’il y a à savoir sur ce phénomène est publié ici. À l’origine, la volonté de domination des pays européens était nourrie par le besoin grandissant en matière première. Ne disposant pas d’assez de ressources nécessaires pour leur développement industriel, ces pays ont dû se retourner vers d’autres États. L’impérialisme est une façon pour ces États d’asseoir leur domination et obtenir les matières premières nécessaires. Ces impérialistes proposaient des échanges désavantageux en profitant de l’ignorance des autres pays du monde. Il a duré assez longtemps dans le monde et ne cesse de changer de forme à travers le temps. Aujourd’hui, pour obtenir ces matières premières, certains États Européennes sont prêts à attiser les conflits en fournissant des armes de guerre aux protagonistes. De ce fait, ils profitent de l’instabilité pour piller ces États en toute discrétion.

Les États victimes de l’impérialisme

Au regard des facteurs qui motivent l’impérialisme, il est évident que les auteurs de cette doctrine ont des cibles bien définies. En effet, les États européens ont mis en place cette stratégie de domination afin d’asseoir leurs hégémonies sur les pays les plus défavorisés. Les pays du tiers monde sont aujourd’hui ceux qui subissent les affres de l’impérialisme. Lorsqu’un État du tiers monde dispose d’importantes ressources minières ou autres, il est la cible idéale pour ces conquérants. Aujourd’hui qualifié d’États en voie de développement, les pays africains sont le plus souvent les victimes de l’impérialisme européen.